Articles de chriscaubarc

Port de Taussat: Lettre au SMPBA

Par Le 07/06/2022

Auptafont1

Andernos le 25 avril 2022.
Objet : dragage du port de TAUSSAT FONTAINEVIEILLE.
Monsieur le Directeur,

Nous tenons à vous faire part de notre total ahurissement face au bilan constaté des travaux de désenvasement du port de FONTAINEVIELLE .Le port baptisé le plus haut du BASSIN d’ARCACHON ,au grand dam de nos Usagers, va donc le rester .
Cet échec de gestion, de la maitrise d’oeuvre et d’ouvrage de ce chantier ainsi que les arguments « vaseux » de ne pas vouloir mélanger les vases de notre port avec celles de la TRACASSE sur le site du SIBA sur la commune d’ARES, nous interpelle très sérieusement sur cette incompatibilité étonnante.
Le site de TITOUNE ne pouvant accueillir que 8000 m 3de sédiments.
Cette situation, nous rappelle curieusement la situation conflictuelle entre les communes de LA TESTE et de GUJAN MESTRAS, pour des raisons plus politiques que techniques.
Le projet du SMPBA initialement prévu était de désenvaser le chenal jusqu’à la balise N° E8 avec un volume d’enlèvement évalué à 20.000 m3 de sédiments. Ce choix pertinent permettait un écoulement puissant et rapide sur les marées descendantes, surtout par faible coefficient.
Le résultat du dragage du chenal à faible profondeur et uniquement jusqu’ à 200 mètres de l’entée du port vient de créer une marche qui va être fatale à nos bateaux, de plus le port et la partie draguée du chenal ne se vident plus de leur eau, favorisant ainsi un dépôt plus rapide des vases.
Nous constatons par ailleurs de nombreux autres désordres, comme le non enlèvement d’un môle de sable sur bâbord en sortant du port, empêchant le croisement des bateaux assorti d’un éboulement de pierres qui va être fatal à nos hélices.
Nous regrettons sérieusement de l’usage qui vient d’être fait de cette gestion dispendieuse de nos AOT, se solde pour un échec patenté observé.
Pour le CA
Le Président Bernard BELIN

Plan de Gestion de la RNN: Lettre de la CAUB'ARC

Par Le 03/06/2022

 CaubarcLettre adressée à la sous Préfecture d'Arcachon concernant nos propositions et demandes en relation avec le plan de gestion de la RNN d'Arguin. Lettre sousprefect precisions plan gestion rnn 1062022lettre-sousprefect-precisions-plan-gestion-rnn-1062022.pdf (241.46 Ko)

Cette lettre fait suite à la lettre du 5 janvier dernier. Lettre sousprefe plan gestion RNNlettre-souspre-fect-plan-gestion-rnn-04012022.pdf (346.38 Ko)

Arguin janv 2018 6

Pétition contre l'interdiction de pêche

Par Le 30/05/2022

C'est non sans surprise que nous avons découvert mi-mai le nouveau projet d'arrêté préfectoral "réglementant l’exercice de la pêche de loisir pratiquée sur le littoral et au large des départements de la Seine-Maritime et de l’Eure" consultable ici.


Le premier arrêté préfectoral de 2016 imposant des dates d'ouverture et de fermeture de la pêche au bouquet - ce qui n'existait pas auparavant- nous avait encouragés à rester prudents, attentifs à ce que les autorités pourraient imaginer comme nouvelle réglementation.

Grand bien nous en a pris, car 6 ans plus tard, la préfecture rouvre le dossier! 

Un exemple simple de ce que cet arrêté prévoit et que nous ne pouvons accepter : les restrictions qui concernent la pêche au bouquet. Il est en effet prévu dans cet arrêté :
- d'interdire aux jeunes de moins de 15 ans d'aller sur l'estran pêcher le bouquet : "Les personnes de moins de 15 ans ne sont pas considérées comme des pêcheurs de loisir et de ce fait ne peuvent détenir d’espèces pêchées."
- d'interdire d'avoir plus de deux balances par pêcheur
- d'interdire de pêcher le bouquet entre le 31 mars et le 1er juillet.
Nos enfants qui pêchaient donc encore le 1er mai, admirant le paysage, la beauté des falaises, léchant le sel sur leurs mains, sentant le vent dans leurs cheveux, triant les bouquets grainés pour les remettre à l'eau, ces mêmes enfants n'auront bientôt plus le droit d'admirer la nature qu'à partir du 1er juillet, avec leurs papa/maman, et seulement deux balances pour leurs parents? C'est inimaginable ! 

Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, le texte est truffé de mesures liberticides pour les pêcheurs de loisir - que ce soit de de coquillages, de crustacés ou de poissons - qui ne s'appuient sur aucune étude scientifique, aucune argumentation valable.

Parce que nous ne pouvons accepter un tel projet, nous vous invitons à participer à la consultation menée par la Préfecture qui se tient jusqu'au 7 juin. Les observations doivent être adressées exclusivement à l'adresse suivante :  consultation-peche.dirm-memn@developpement-durable.gouv.fr

et à signer de toute urgence notre pétition, qui sera présentée à la Préfecture au lendemain de la consultation.

Soutenons la pêche de loisir, soutenons la pêche sur l'estran, soutenons nos traditions !

Vive la côte d'Albâtre !

L'Association des Pêcheurs à Pied de la Côte d'Albâtre (APPCA)