Billets de chriscaubarc

Port testerin: Dragage et polémiques

L’ADPSO tient à communiquer.

Suite aux divers articles ou prises de positions parus dans la presse ou sur les réseaux sociaux, tous ciblés contre le dépôt des vases de dragage du port testerin sur le site du bassin de décantation gujanais de La Mole, Il semblerait  que le SMPBA ne veuille pas ou plutôt ne veuille plus communiquer sur le déroulement des  travaux de dragage actuellement en cours à  La Teste de Buch.

 L’Association de Défense des Prés Salés Ouest tient à préciser qu’elle a toujours soutenu les actions du SMPBA depuis sa création de ce dernier en 2017 mais n’est pas comme certains voudraient le laisser croire à la solde de cette structure. L’ADPSO constate que  les attaques  contre les problèmes engendrés par le désenvasement testerin  formulés  par EUROPE ECOLOGIE, VERTS, BAE, ADEB, SEPANSO, EELV, CRC  mais également par certains élus gujanais ne sont pas toutes fondées car inexactes.
Malgré les souhaits de tous ces détracteurs, la Préfète de la Gironde a jugé non recevable leurs doléances mais également  n’a pas tenu compte du référé demandé par la maire de Gujan Mestras. Peut-être que tous ces commentaires ne sont en réalité que pour faire division  afin d’affaiblir un futur candidat local aux élections départementales.

L’ADPSO voulant communiquer que sur le dossier des vases tient à apporter quelques précisions. Les critères de comparaison retenus par l’expert lors des dernières analyses demandées par la mairie de Gujan Mestras concernant les substances (arsenic, plomb, cuivre, mercure, HAP) ne sont pas les critères réglementaires applicables pour la gestion des sédiments en question. Si certains sédiments dépassent leur acceptabilité en installation de stockage de déchets, ils peuvent être stockés à La Mole car ils ne sont pas inertes et peu dangereux. Le classement des sédiments N1 et N2 s’appliquent uniquement que pour un clapage en mer mais pas pour le dépôt à La Mole ce qui est également démontré dans le rapport d’expertises qui confirme leurs non écotoxicité (article R541-8 du CE) prouvant ainsi que rien ne permet de remettre en cause le dépôt des vases à Gujan Mestras.
Une dernière précision concernant le site de La Mole qui serait inapte et non étanche en étant une source de pollution pour le milieu marin et environnemental, son antériorité datant de 2009, lui permet actuellement de recevoir toutes sortes de vases provenant des ports du Bassin Sud.
Il sera préférable dans un proche avenir de se focaliser sur un nouveau bassin de décantation prévu par le SIBA vers la déchèterie de Gujan Mestras, espérons simplement que ce projet ne tombe pas aux oubliettes, une fois la tempête des vases testerines passée.

 A ce jour, le dragage semble se dérouler suivant le calendrier annoncé, c’est un volume de 35 000 m3 qui aura été dragué terminant ainsi la rotation des camions bennes  vers la Molle. Les 15 000 m3 restants à draguer iront en continuité sur le site « Sovasol » du Teich.                                                                                                                                     

 Ainsi se terminera le seul vrai dragage du port de la Teste de Buch depuis son creusement dans les années 1840 /  1841 et comme tout se passe dans les délais prévus, quelques bateaux ont déjà rejoints  leurs amarrages ce week-end et les professionnels pourront en faire de même  en fin de semaine prochaine.

 

                    Pour l’ADPSO     Claude Badet. Fait le 7 mai 2021.

Travaux port1

La CAUB'ARC va intégrer le conseil Portuaire du Bassin

Lettre officielle de candidature pour intégrer le Conseil portuaire du Syndicat Mixte des Ports du Bassin  d'Arcachon: Lettre caubarc smpba conseils portuaires 21042021lettre-caubarc-smpba-conseils-portuaires-21042021.pdf (172.92 Ko)

Un avis favorable semble se dessiner.

Messages de la FNPP

Image001

 Dérogation au de déplacement au-delà de 10 km...
Suite aux communications incohérentes actuelles, une clarification s'impose !


Les mesures concernant la pêche de loisir du bar en 2021 (rappel)
En l'absence d'accord entre l'UE et le Royaume Uni, les mesures 2020 reconduites jusqu'au 31 juillet 2021

Enquête FranceAgrimer sur la pêche de loisir (rappel)
Participez à l'enquête en répondant au questionnaire (5 minutes) et déclarez  prises sur Fishfriender


 Report de notre Congrès national FNPP en septembre (rappel)
Toutes les informations sur notre site fnpp.fr…
 
Cliquez sur les liens ci-dessus pour en savoir plus.