Arguin: Recours contre un arrêté préfectoral

chriscaubarc Par Le 29/01/2021

Dans Action CAUB'ARC

Les plaisanciers ont été tancés et réprimandés par la SEPANSO, même devant les caméras de la télévision, parce qu’ils osaient s’abriter sous de simples parasols du soleil réputé dangereux ou assoir, pour certains, leur dos fragile sur des chaises pliantes…

Aujourd’hui, la SEPANSO a demandé et obtenu un arrêté préfectoral dérogatoire à la conservation des espèces protégées dans une RNN pour en effaroucher deux qui ont menacé, en 2019 seulement, les nichées des Sterne Gaugek. Les moyens sont incroyables en plein milieu d’immenses ZPI d’où on chasse aussi les plaisanciers à coup de plainte au Procureur : capture, utilisation de fusées pyrotechniques, de détonateurs, de fauconnier etc.

Notre association a déposé hier une requête de référé suspension et annulation à l’encontre de cet arrêté stupéfiant du 5 décembre 2020.

Les motifs parlent d’eux-mêmes.

Le courrier de recours de l'association A.B.A33: Recours contentieu arrete 5122020recours-contentieu-arrete-5122020.pdf (512.64 Ko)

L'article de Sud-Ouest

Sepanso re serve de chasse juin 2020

bassin Nautisme Arcachon CAUBARC parc Marin Arguin