ile aux oiseaux

Lettre mensuelle de l'APBA

La lettre de mars 2021 de l'Association des Plaisanciers du Bassin d'Arcachon (APBA) : Lettre apba de mars 2021lettre-apba-de-mars-2021.pdf (1.09 Mo)

Au sommaire:

  • Le 470 d'apres la revue voile et voiliers
  • Avis à nos amis ramasseurs de palourdes
  • Histoire de la Salie et son wharf
  • La coiffe traditionnelle des femmes des ostréiculteurs
  • Immersion à l'ile aux oiseaux

Ile aux oiseaux: rapport du conseil de site 2019

Rapport d’activités 2019 du Conseil de site

Le rapport d’activités rend compte des actions de gestion réalisées sur l’île aux oiseaux en 2019.

On trouvera notamment dans ce rapport :

·         des éléments sur le diagnostic structurel de la cabane tchanquée n° 3
·         les actions de gestion : nettoyage et ramassage des déchets, gestion du baccharis, poursuite des travaux sur les quais et poursuite du remplissage par coquilles
·         les suivis des peuplements d’oiseaux et d’insectes
·         le suivi de l’évolution du trait de côte
·         le suivi botanique
·         le suivi de fréquentation (bateaux et pêche à pied)
·         les actions de coordination des occupations et accueil du public
·         celles de surveillance et police du site
·         les perspectives 2020

COVID 19: Communiqué de la FDC 33

Communiqué de la Fédération de Chasse de Gironde:

Une instruction ministérielle vient de paraître. Elle précise les modalités de dérogation à l’utilisation des appelants.

A ce jour, et hors restrictions dues au confinement 1h / 1KM, les conditions de dérogations en niveau élevé sont les suivantes :

• Seuls sont concernés par ces restrictions les appelants anatidés ;

• Sur le lieu de détention, les appelants doivent être strictement séparés des autres types d’oiseaux (volailles, oiseaux d’ornement) et doivent être confinés ;

• Le transport des appelants est interdit ;

• Seule l’utilisation des appelants déjà présents sur le site de chasse est autorisée. Ils peuvent être à l’eau

• Le nombre d’appelants à l’eau doit être limité à 30

• Manipulation des appelants avec des gants, distincts de ceux utilisés pour manipuler les oiseaux d’eau sauvages tirés ;

• Désinfection du matériel en contact avec les appelants et du matériel en contact avec les oiseaux d’eau sauvages tirés.

• Le détenteur ne doit pas se rendre dans un élevage de volailles dans les 48h suivant la chasse ;

• Tout le matériel doit être nettoyé et désinfecté ;

• 10 des appelants utilisés pour la chasse devront faire l’objet d’analyses en fin de saison de chasse.

Les mesures d’hygiène au retour du lieu de chasse, concernant le détenteur lui-même, ses vêtements et le matériel sont :

- Les détenteurs enlèvent leurs bottes avant de monter dans leur véhicule au retour du lieu de chasse. Ils les laissent sur place ou les transportent dans des emballages étanches après les avoir débarrassées de leur boue ;

- Au retour à leur domicile :

- S’ils ont rapporté leurs bottes, ils les lavent soigneusement, les désinfectent (eau de Javel par exemple),

- Ils se lavent les mains (eau + savon ou lingettes appropriées)

- Les vêtements utilisés et souillés pendant la chasse sont rapportés au domicile en étant emballés dans des sacs qui leur sont exclusivement réservés, avant d’être nettoyés ou réutilisés ;

- Le matériel de chasse fait l’objet d’un nettoyage soigné.

A partir de samedi 28 novembre, et sous réserve d’être en possession de l’attestation de déplacement dérogatoire dument complétée, les chasseurs auront la possibilité se déplacer dans un rayon de 20 km autour de leur domicile et pendant 3 heures.