Communiqué de la FNPP

Nous relayons ce communiqué de la F.N.P.P:

Plus jamais de bars sauvages sur les étals entre janvier et mars

Les choses avancent… Continuons le combat                                            

                      

En préambule, nous vous invitons à relire le manifeste, ci-après, publié en 2000 par notre fédération et la FFPM.

Depuis lors, nous n’avons cessé de dénoncer ces massacres sur les frayères réalisés par la grande pêche professionnelle avec la bienveillance coupable des services de l’Etat.

Dans un même temps, nous avons, chaque année, invité tous les pêcheurs récréatifs à respecter un repos biologique de manière à protéger ce magnifique poisson.

Après de longues années de lutte, la Commission européenne a fini par nous rendre raison. Elle a interdit, depuis 2017, les pêches ciblées du bar au filet au-dessus du 48ième parallèle. Cette avancée n’est pour autant pas suffisante. Nous avons demandé une extension de ces mesures à l’ensemble du littoral.

Par ailleurs, depuis plusieurs années, nous avons aussi interpellé les grandes surfaces sur ce sujet. Nous leur avons demandé de ne plus commercialiser de bars sauvages pendant cette période. Sourdes dans un premier temps à nos demandes, nous constatons, à ce jour, que la plupart des grandes surfaces ont enfin répondu positivement à nos requêtes. C’est un premier pas mais la route est encore longue…

Que dire, par exemple, de ces poissonneries qui continuent à vendre ce poisson en promotion pendant ces trois mois d’hiver !

Que dire encore de l’attitude des autorités administratives qui ont cru bon d’autoriser le chalutage sur le plateau de Rochebonne en pleine période de frai !

Il reste encore beaucoup à faire. La FNPP ne lâchera rien. 

Vous pouvez compter sur elle pour continuer un combat commencé en l’an 2000 !

 

Communiqué FNPP

Sur le sujet: Manifestation des pecheurs plaisanciers sur le pont de Normandie

Manifeste

peche